Les maladies de l’oreille chez le Cavalier King Charles

Les maladies du conduit auditif externe représentent à elles seules 10 à 25 % des motifs de visite chez le vétérinaire. Les conduits auditifs les plus grands et ceux dont les plis sont très marqués sont plus sujets à l’apparition de maladies. Les facteurs aggravants sont l’importante pilosité et la mauvaise aération des grandes oreilles tombantes. Ces particularités anatomiques créent un microclimat défavorable dans le conduit auditif et rendent plus difficile l’élimination spontanée des sécrétions.

maladies de l'oreille chien

Les autres causes sont des dommages causés par les poils tombés, les corps étrangers, un nettoyage des oreilles inadapté (ne jamais nettoyer avec des cotons-tiges mais uniquement avec des gouttes prescrites par le vétérinaire), l’eau, les bactéries et les champignons qui s’introduisent dans le conduit.

La prévalence de la gale de l’oreille varie beaucoup d’une région à une autre. Les premiers symptômes sont des écoulements et une mauvaise odeur.

Si l’infection atteint l’oreille interne, des symptômes caractéristiques apparaissent, notamment des troubles dans le déroulement du mouvement, jusqu’à la chute lorsque le chien secoue la tête. Les dommages irréversibles sont en général une tête légèrement penchée et, plus rarement, la surdité. En cas d’infections répétées ou de cérumen important, un traitement au Silicea 30 CH. peut aider.