Les démarches avec l’éleveur

Une fois rassuré sur l’aspect physique du chien que vous convoitez, vérifiez les points suivants :

  • Demandez accès aux copies de certificats de vaccination, carnets de santé et autres documentations pertinentes faisant constat de la dernière visite de ces chiens chez le vétérinaire.
  • Lorsque vous faites affaire avec un éleveur, la documentation vous offrant des assurances sur l’état de santé des parents devrait être disponible. Une telle information est requise afin de réduire les incidences de maladies transmissibles et les troubles génétiques.
  • Le vendeur doit pouvoir vous fournir un contrat de vente, comportant :
    • La date de l’achat ;
    • Les noms de l’acheteur et du vendeur,
    • Une description du chien ;
    • Le prix d’achat.

Dans le cas d’un chien de race pure, le vendeur doit vous offrir :

  • Un contrat de vente indiquant que le chien est de race pure avec l’inscription du nom de la race,
  • La confirmation que le chien est pucé ou tatoué,
  • La confirmation d’un certificat d’enregistrement valide des parents, de la portée (si applicable) et du chien,
  • Le prix total d’achat du chien.

Le vendeur doit vous donner une garantie écrite, qui énumère :

  • Les détails spécifiques quant à sa politique de retour ou des arrangements qu’il entend offrir en guise de compensation dans l’éventualité d’un problème de santé/maladie, avec les délais qui s’y appliquent,
  • Ce qui est attendu de l’acheteur (c’est-à-dire visite chez le vétérinaire dans un certain laps de temps).

Que signifie l’«affixe» d’un chien ?

Lorsqu’une personne désire faire un élevage de chiens de race, elle présente une demande à Société Centrale Canine en précisant le nom qu’elle souhaite donner à son élevage. Ce nom, appelé « affixe», sera la marque des chiens de cet élevage et restera lié à la chienne qui donne naissance aux chiots. Si des chiots viennent de deux chiens issus d’élevages différents — ayant donc deux affixes différents — ces chiots porteront l’affixe de la mère. Ainsi, un chien issu d’un élevage qui saille une chienne sans affixe, produira des chiots qui n’auront pas d’affixe

Les recours

Au cas où votre chien présenterait après l’achat un défaut — un vice — qui vous aurait été caché, vous avez un recours juridique qui annulera la vente. Vous obtiendrez alors le remboursement ou si vous le désirez, l’échange avec un autre chien. Les vices qui mènent à ce genre de recours — dits «vices rédhibitoires» — sont surtout liés aux maladies graves, telles que l’hépatite contagieuse ou la maladie de Rubarth, la maladie de Carré, l’atrophie de la rétine, la parvovirose, la dysplasie du coude ou de la hanche, l’ectopie testiculaire. Un délai de suspicion est donné pour chacune de ces maladies afin de déterminer si elles sont ou non imputables à l’éleveur.

En ce qui concerne d’autres maladies, considérées comme des vices cachés, l’acheteur doit contacter un vétérinaire dans les plus brefs délais pour apporter la preuve qu’elles ont bien été contractées avant la vente.