Donner un bain à son chien

Personne ne laisse entrer avec plaisir dans son salon, et c’est très compréhensible, un compagnon à quatre pattes qui sent très mauvais et est très sale. Mais un sens exacerbé de la propreté ne mène à rien avec un chien. Lorsqu’un chien se roule dans la boue, il suffit d’un peu d’eau claire et qu’il se secoue bien pour être de nouveau propre.

donner un bain

La fréquence des bains à donner à son chien

Des bains trop répétés, surtout avec du shampoing ou du savon, sont très malsains pour le chien. La production de séborrhée naturelle risque de cesser sous l’action des produits chimiques utilisés. La suppression de cette protection peut entraîner des maladies. Cependant, il existe des avis différents sur le nombre maximum de bains ou de douches qu’on peut donner à un chien. En règle générale, deux bains par an sont largement suffisants. Les jeunes chiens ont besoin d’être baignés encore moins souvent.

La température de l’eau

Lors du bain, l’eau doit être à moins de 35° et le shampoing doit être adapté aux particularités de la peau et du pelage canins. L’eau ne doit en aucun cas rentrer dans les oreilles ou les yeux du chien. Il faut éviter dans la mesure du possible de mettre du shampoing sur la gueule. Un chien mouillé doit être bien essuyé et ne pas se trouver dans les courants d’air pour ne pas s’enrhumer.

L’important, c’est l’amour

Pour tous les soins, l’important est d’agir avec précaution et affection. Non seulement le chien se tient alors tranquille mais il apprécie aussi véritablement ce qu’on lui fait. Les chiens qui sont traités de façon brutale et mauvaise ont une peur durable des soins.