Chien est malade : que faire ?

Le rôle du maître est avant tout de prévenir la maladie par l’application des règles d’hygiène. Il faut également penser de temps en temps à avoir « l’œil vétérinaire » :

  • Se méfier de tout signe extérieur anormal tel que : abattement ou nervosité excessive, manque d’appétit, trop grande soif, fièvre, diarrhées, vomissements, écoulements des yeux ou des narines.
  • Observer de temps à autre les urines et les selles de votre chien, ainsi que leur régularité.
  • Prendre la température dès que vous suspectez quelque chose. Elle ne doit pas dépasser 38,5°C. (La température se prend par voie anale avec un thermomètre pour enfants).
  • Consulter le vétérinaire si l’état de votre chien ne s’améliore pas au bout de quelques jours.

chien malade

Pensez également aux vermifuges et aux vaccins. Ces derniers protègent efficacement le chien des terribles maladies que sont la rage, l’hépatite virale et la leptospirose. Ils doivent être renouvelés régulièrement. Il faut insister sur le rôle prédominant joué par le maître dans le dépistage de la maladie. Comme l’écrivait le docteur Bernioz : « De nombreuses maladies affectant les chiens peuvent être facilement soignées si elles sont prises à leurs débuts. Mais les maladies apparemment bénignes qui provoquent la mort si elles ne sont pas rapidement soignées sont encore plus nombreuses… ». Il est quasi impossible de nos jours de manquer les rappels de vaccination car quasiment tous les bons cabinets vétérinaires vous alertent un mois avant le rappel de vaccination pour éviter les oublis.